Accueil

Dans de nombreux domaines, on observe actuellement un appauvrissement et un affaiblissement progressif ou brutal des forces soutenant la vie. C‘est le cas par exemple pour la qualité de l‘eau et de l‘air, des forces vitales de nos aliments et des sols, ou très généralement, de la vitalité de l‘homme et de la nature. Maux chroniques, dégénérescences ou appauvrissement des écosystèmes en sont quelques conséquences. L‘activité humaine, particulièrement l‘agriculture industrielle, la gestion de l‘environnement conduite par l’intérêt économique ou l‘explosion des technologies basées sur les forces électromagnétiques accélèrent ce processus. Ces forces de vie sont pourtant à la base de tout développement, croissance et métamorphose et de la vitalité de l’homme et de tout être vivant.

De nos jours apparaît chez de nombreuses personnes un intérêt pour ce domaine des forces situé juste en arrière-plan du domaine physique perceptible. Un début de perception directe de ce domaine, même s‘il est encore non conduit et fugace, s‘instaure souvent spontanément chez de plus en plus de nos contemporains. Parallèlement à cela, des méthodes d‘approche fondées et transmissibles, comme celle initiée par Dorian Schmidt, permettant d‘apprendre à percevoir ces forces de manière pleinement consciente et conduite sont en plein essor.L‘être humain devient donc peu à peu capable de percevoir et développe l’intérêt d´explorer ces forces liées au vivant.

A partir de l’apparition de ces nouvelles facultés, de la nécessité d‘établir des voies de recherche modernes adaptées et d‘aider à surmonter la dégradation actuelle des forces de vie est née l‘initiative Adventa. Elle est portée par l‘association (Verein fuer Bewegungsforschung) qui intègre aussi l‘Institut pour la science des fluides fondé par Théodore Schwenk.

Le but de l’initiative Adventa consiste à étudier ces forces de vie, à les porter à la conscience du public en aidant à les percevoir et particulièrement à rechercher et rassembler des solutions pour leur protection et leur renforcement dans l‘avenir. Elle travaille en coopération avec d‘autres initiatives comme la société de recherche sur les forces formatrices (Gesellschaft fuer Bildekraefteforschung) cherchant à se mettre au service de l‘homme et de la Terre pour l‘avenir.